AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 New York - Gare du Grand Central Terminal

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Audrey Jensen
Mutant de classe 5
Mutant de classe 5
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 22/05/2013
Age du perso : 33 ans d'expériences / 1 an dans ce corps
Humeur du perso : Passionnée

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Jeu 27 Juin - 23:03

50% de réussite, c'est mieux que rien non?
La chercheuse et technicienne d'Echelon tenait le mutanophobe par le bras, à distance respectable.  C'était raté pour la discrétion, mais au moins, elle l'avait eu!  Et ça, pour quelqu'un d'entraîné au minimum, c'était déjà très bien.  Le seul problème maintenant c'était qu'elle n'était soudainement plus tout à fait sûr de la marche à suivre une fois le jeune homme attrapé.  Elle pourrait toujours le saucissonner entre ses lianes, mais elle n'était pas certaine de posséder la force physique pour le contraindre à quoique ce soit d'autre.

Et le voilà qui sortait un couteau avec sa seconde main!  Sans prendre de temps de réflexion supplémentaire (enfin, dans la mesure du possible pour quelqu'un pour qui ce genre de situation n'a rien d'instinctif), elle attrapa le second bras du gamin en bleu et entrepris de tirer ses deux bras vers l'arrière avec force.  Si tout allait bien, elle serait capable de le maîtriser en faisant se croiser ses bras à l'arrière, voir même à lui disloquer les épaules si elle le pouvait.  Après tout, c'était un mouvement qu'elle avait déjà pratiquée quelques fois en cas de problème, mais jamais sur une personne réel et encore moins à cette distance.

Audrey était néanmoins déjà prête.  Si elle parvenait à immobiliser le gamin sans nom numéro deux, elle avancerait vers lui et utiliserait ses coudes ou son pied pour terminer le mouvement.  Car il fallait être honnête: sa seule chance de prendre un avantage sur le jeune homme et de pouvoir le ramener à Echelon comme intrus à interroger était de se débarrasser de ses bras!

*Et maintenant on essaie de ne pas se prendre une balle perdue!*

Parce qu'avec son seul et unique gamin, la technicienne n'avait tout simplement pas le temps d'accorder son attention à ce qui se passait au "centre de l'action".

_________________


~"Life's giving you a chance, just take it."~

Chercheuse en desing génétique et
Technicienne pour Echelon à temps partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/05/2013

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Jeu 27 Juin - 23:44

Le crâne cassé au sol, le tireur n'a sans doute que ce qu'il mérite. Derrière Effie, la femme qui se vide de son sang par la cuisse crie tout ce qu'elle sait, mais au milieu de ses cris Effie entends une personne qui crie "Elle l'a tué ! Assassine !".

Pendant le même temps, Sean a explosé le mec d'un coup de batte dans la tronche. Nez cassé, nuque abîme, il gît par terre, dans sa bave et dans son sang. Il est pris de quelques spasmes au sol avant de se calmer. Dans la petite foule de spectateurs qui s'est formée à la porte de la gare, certains sont choqués, surpris et crient leur surprise. Ils scandent un "Tueurs ! Bande de tueurs !"

Audrey de son coté arriva à agripper la seconde main du loubard et tirer un grand coup. Il vient tomber en avant et s'éclater le dentier sur le trottoir.
Cette fois, dans la foule, le lien est fait. Vous êtes tous trois fichés comme mutants et des insultes mutaphobes sont scandés parmi les passants. On vous gueule des "Monstres ! Tueurs !". Le jeune loubard est dans les pommes et a laissé quelques dents sur le béton. Pas très lourd, Audrey risque d'avoir un peu de mal à le tirer toute seul quand même.

Un air d'indignation s'élève parmi ces gens quand Effie attrape un des gaillards. Elle pourra voir que quelques personnes se sont avancées vers sa voiture et le camping-car... mais aussi le service de sécurité qui essaye de se tailler un chemin au milieu des gens attroupés à la porte de la gare. Ca crie, ça gueule et ça bouscule. A croire que la foule est passée du coté des brigands.

Vous avez peu de temps.


Dernière édition par Modérateur le Lun 1 Juil - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Right
Mutant de classe 2
Mutant de classe 2
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Mar 2 Juil - 12:16

[Désolé du retard, week-end chargé ^^']

BAM ! Le coup avait touché. Pleine face ! Headshot ! Quick Scop en plus ! La classe. Le mec était à terre, et il ne se relèverait probablement pas tout de suite. Peut-être même jamais. Ces spasmes étaient flippants. Mieux valait ne pas y penser. Sean se ressaisit et releva la tête de sa victime. La foule grossissait à vue d'oeil et d'après les insultes et menaces que Sean entendait il valait mieux se barrer d'ici avant que la sécurité, les flics, des renforts de mutophobes ou même la foule ne décide de s’emmêler. Sean aperçut au loin la blonde qui avait tiré sur l'un des mutophobes. Il se demandait encore s'il pouvait faire confiance à cette fille. En même temps, DNA l'avait quand même contacté et cette fille qui l'avait sauvé devait bosser pour eux... Mais la confiance après ce qui venait de se passer n'était pas facile à accorder...
De toute façon, si DNA était si balèze que ça, même s'il se barrait, ils arriveraient à le retrouver, non ? En même temps, cette fille l'avait sauvé, et la laisser se démerder seule (bah oui Sean a toujours pas remarqué Audrey) aurait été un peu irrespectueux. Quoiqu'il arrive il fallait faire vite. De toute façon, avec le monde présent, le jeune voleur n'arriverait surement pas à se barrer seul sans que personne ne le remarque, il lui fallait un coup de main, et cette fille était probablement la seule qui pourrait le lui filer...


- Eh ! La blonde ?!

Il courut vers elle, batte à la main. D'ailleurs en courant, Sean s'aperçut que cette batte le gênait, il commençat à la rétrécir tout en se dirigeant vers Effie, et vers le cadavre du mec qu'elle avait surement buté. Sean remarqua que le flingue qu'il avait jadis pointé sur lui était toujours par terre à côté de lui, si il en avait l'occasion, il le récupèrerai au passage, juste au cas ou...

_________________


-Toutes tomberont sous son charme-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effie Aden
Mutant de classe 3
Mutant de classe 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 31
Age du perso : 22 ans physiques / 4 ans en vrai
Pouvoir du perso : Super-force
Humeur du perso : Cool

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Jeu 4 Juil - 15:03

Résumons la situation, voulez-vous ?
Donc nous avions une Effie Aden véritable, trimballant un mec en travers de son épaule gauche, et suivie d'un Sean tout aussi véritable, tout en testostérone, et eux-mêmes s'éclipsant sous des dizaines d'yeux désapprobateurs. Et Audrey qui finissait son combat un peu plus loin, bien sûr, mais celle-ci n'avait peut-être pas remarqué l'évolution de la situation. Effie la héla en glissant deux doigts entre ses divines lèvres bavardes et en poussant un grand coup de sifflet. Une fois qu'elle aurait l'attention de sa super-copine, elle lui ferait un signe de tête signifiant "on bouge nos jolis p'tits culs de là et vite !". Quant à Ariel, dans le feu de l'action elle l'avait totalement zappé; que voulez-vous, on peut pas toujours être à son maximum.

Le seul vrai problème, en fin de compte, c'était la foule de badauds qui d'une, constituait un obstacle vers la Prius qui attendait sagement sa bargeotte de pilote un peu plus loin, et de deux, commençait à les insulter suffisamment pour mettre Effie dans une mauvaise humeur propre à lui faire faire des méchancetés. Et le pire, c'est que l'absence d'ordre direct l'obligeait à prendre une initiative. Autant dire que le malheur approchait donc à grands pas, que dis-je, à grandes enjambées.

Question : comment disperser les foules quand on est Effie ? Pour les rassembler, elle n'aurait eu qu'à leur montrer ses seins, mais là c'était pas la même chose... Et elle n'était définitivement pas convaincue que leur montrer ses fesses réussirait à inverser la tendance. Pendant un bref instant, elle songea à l'emploi de la force brute, ou à celui de l'intimidation, ce qui revenait au même : il eut été si facile d'empoigner une seconde fois son flingue et de tirer des petites chattes miaou-miaou dans le tas... Et là, pour sûr que les mecs (et filles) lui aurait fait un boulevard jusqu'à la voiture. Cependant, cette solution n'était pas politiquement correcte, même elle le sentait.
*Une idée, bordel, une idée....*

Tout à coup, elle s'arrêta sur place, les yeux ronds, et tendit un index au delà de la marée humaine en s'exclamant bien fort :
"Oh putain c'est quoi ÇA ??!!"
Elle attendit une demi-seconde que quelques-uns commencent à tourner la tête vers la chose pour attraper Sean par le poignet et à piquer un sprint droit devant elle - ils se pousseront bien en la voyant foncer dans le tas.
*Si ça marche, je lole, je mdr et je xptdr à donf' !*
Oui, puisque évidemment, là où elle avait pointé son index, il n'y avait rien du tout. Technique du subterfuge classe A by miss Aden, vous n'aviez jamais vu ça.

La suite ? Foncer vers la voiture, lui mettre un petit tampon de l'épaule pour la placer dans un axe propice à un départ-catastrophe, déposer "doucement" le mutanophobe dans le coffre et pi embarquer, mettre un morceau d'Anthrax, genre Deathrider, si on a le temps et puis se BARRER à fond les manettes. Ça vous va, tant mieux, ça vous va pas, tant pis.

_________________


- Bad, motherfucker -
> Effie's in da place <
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefacultychronicles.over-blog.com/
Audrey Jensen
Mutant de classe 5
Mutant de classe 5
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 22/05/2013
Age du perso : 33 ans d'expériences / 1 an dans ce corps
Humeur du perso : Passionnée

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Lun 8 Juil - 2:39

Alors ça si elle s'y était attendue...
Audrey était certaine que le jeune homme aurait eu plus d'équilibre que ça et c'est donc sous son plus grand étonnement qu'il s'écrasa contre le sol, face première.  Elle resta sur place un court moment, stupéfaite et sans savoir comment réagir à ce genre de situation.  Enfin, d'un sens, c'était bien, ça leur ferait quelqu'un à interroger, c'était bien comme ça que ça marchait, non?

Et c'est alors que la réalité frappa la technicienne un grand coup.

Face aux indignation du publique, Audrey releva la tête, grands yeux noisettes parcourant la foule d'un œil incertain.  N'étant mutante que depuis un an et ayant, de son vivant entant qu'Audrey 1.0, toujours perçu ce phénomène de mutation comme fascinant et merveilleux, elle n'avait jamais fait face d'elle-même à un mouvement mutanophobe.  Ça n'avait aucun sens pour elle.  Pourquoi les pointaient-ont eux, alors que c'étaient eux qui avaient neutralisé les trois jeunes hommes armés en attaquant un quatrième?  Normalement, on aurait du applaudir, ou du moins féliciter, quiconque en aurait fait autant.  Alors en quoi cela était-il différent maintenant?

Le sifflement d'Effie ramena l'attention de la technicienne vers la situation.  Sans doute, à quelque part, Audrey n'était-elle que plus heureuse de poser les yeux sur un visage familier et moins hostile.  Enfin, voyant cette tête connue, gamin vert sur les épaules, lui faire signe aux côtés de leur "cible", Audrey lâcha prise sur son propre gamin et se fraya rapidement un chemin jusqu'à Effie.  Et pour ce qui était de la foule?  Ses lianes avaient eu tôt fait de s'en occuper.

Il n'y eu aucun contact à proprement parler, le dégoût envers la mutation qui avait peut-être achevé quelqu'un avait fait tout le travail.  Au passage, une petite fille curieuse avait tenté de touché à cette extension de son corps, mais avait vite été retenue par sa mère, cherchant visiblement à la protéger.  Au bien sûr, ça aurait beaucoup moins encombrant de s'en débarrasser.  Néanmoins, considérant qu'elles n'étaient pas rétractables et qu'il faudrait les couper pour s'en débarrasser, cela engendrerait une perte de temps.  De plus, considérant qu'elle les contrôlait aussi bien que ses propres bras et qu'elle ne tenait pas à laisser un petit souvenir d'elle-même sur place, la décision fut facile à prendre.

Enfin, Effie mit sa "tactique" à l'oeuvre dès qu'Audrey fut sur place.  Pour la suite, il faudrait espérer que tout aille bien et qu'ils puissent prendre la fuite à temps.  Et s'il y avait un autre problème avec la foule, alors là, il faudrait espérer que ses lianes fassent le même effet une seconde fois...

_________________


~"Life's giving you a chance, just take it."~

Chercheuse en desing génétique et
Technicienne pour Echelon à temps partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/05/2013

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Mer 10 Juil - 13:40

La foule s'écarte de vous, un peu apeurée par cette démonstration de force en public, vous laissant accès à la voiture. Certains se seront laissés avoir par la ruse de Effie, mais soyons francs, pas beaucoup.

Les portes de la gare s'ouvrent, laissant sortir une dizaine d'agents de sécurité.
Alors que quatre d'entre eux s'arrêtent sur les deux voyous abîmés, laissés à terre, les six autres avancent à bon pas vers la voiture.

Le chef, celui avec la casquette, gueule à votre attention:

- Mutants, ne bougez plus !

Vous noterez que leurs armes ne sont pas sorties et que d'autres agents de sécurité de dépêchent autour des dommages collatéraux et à calmer la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Right
Mutant de classe 2
Mutant de classe 2
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Jeu 11 Juil - 18:50

Tout s'enchaînait un peu vite. Mais Sean était heureux. Ben ouais, normal nan ? Bah ouais, il suivait Effie (dont il ne connait pas le nom) et il pouvait matter son cul ! Bah quoi ? Vous étiez quand même pas en train de penser qu'il était heureux d'avoir été sauvé ? Ouais si ok, il était heureux d'avoir été sauvé, mais il était surtout trop heureux de matter un boule comme celui de Mademoiselle Aden.
Sean mit un peu de temps à suivre Effie quand celle-ci parti en courant vers la voiture, un des gaillards sur l'épaule. En fait si il ne réagit pas tout de suite c'est surtout parce qu'il avait regardé là où Effie avait pointé son doigt en criant. La honte de s'être fait avoir comme ça... Il sentit la main de la jeune mutante sur son poignet et la suivit donc en courant droit devant lui, ne sachant pas vraiment où cette course folle allait les emmener.
Au loin il aperçut les agents de sécurité sortir de la gare et l'un deux, surement le chef le cria :

- Mutants, ne bougez plus !

Sérieux, est-ce-que ces mecs se rendent compte de la débilité de cette phrase ? Genre t'es en cavale, tu galères, tu viens de buter deux mecs, t'en a assommé un que tu trimballes sur ton épaule et là y'a un mec qui te dit de t'arrêter... Nan mais genre tu vas t'arrêter quoi. Bref, cette avertissement permis au moins à Sean et sa ravissante sauveuse qu'ils étaient maintenant suivis par la sécurité.

*Une idée pour les semer Sean... Allez...*

Eurêka, Sean eut alors deux idées pour le prix d'une ! Première idée : courir encore plus vite. Ouais je sais, ça fait un peu light comme idée, mais si vous comparez cette idée avec celle que peut produire un troll par exemple, eh ben c'est déjà pas mal. Deuxième idée de ouf : agrandir TOUT sur son passage. Poubelles, cannettes par terre, vêtements des gens dans la foule, abribus, tout ce qui était à portée de main de Sean et qu'il était en mesure de modifier fut agrandit. Peut-être qu'au moins ça les gênerait sur leur poursuite.

_________________


-Toutes tomberont sous son charme-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effie Aden
Mutant de classe 3
Mutant de classe 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 31
Age du perso : 22 ans physiques / 4 ans en vrai
Pouvoir du perso : Super-force
Humeur du perso : Cool

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Mar 16 Juil - 21:48

Je ne peux que rejoindre le précédent posteur au sujet de la teneur hautement improbable, et néanmoins largement ridicule de cette interpellation drolatique dont firent l'objet notre petite bande de jeunes et fougueux mutants. Ajouté à cela, le fait que les lois de ces chers et beaux États-Unis d'Amérique avaient suffisamment changé au cours des 5 dernières années, au point de faire passer cette interpellation pour une incitation à la haine raciale, propos d'autant plus condamnables s'il en est, et ceci de la bouche d'un fonctionnaire de la sécurité ferroviaire indigent et apocryphe... Autant dire que moi je ris, et qu'Effie, elle, n'en avait absolument rien à secouer qu'on lui dise de s'arrêter, ou quoi que ce soit d'autre. La seule autorité qu'elle connaissait et donc qu'elle acceptait n'était certainement pas celle de ces gens-là, qu'on se le dise. Appelez donc Hamilton si vous voulez vraiment la faire obtempérer, et encore faudrait-il lui passer le combiné pour qu'elle se le fasse dire de bouche à oreille.
"Les mutants, i' t'emmerdent, hé trouduc' !" lança-t-elle donc gaiement par-dessus son épaule, sans s'arrêter évidemment, avant de continuer sa folle cavalcade vers son destrier de métal et de... plastique, ouais surtout de plastique en fait.
Après avoir pris bonne note du fait que 1), Sean s'évertuait à compliquer la poursuite des gentils mais qui sont en fait des vilains dans la présente situation, et que 2), Audrey avait bien perçu son coup de sifflet et rappliquait donc conséquemment afin de prendre la poudre d'escampette, l'énergique clone aux longs cheveux blonds effectua une glissade sur le capot de la Prius de fonction, tout ça pour avoir la classe tout en se raccourcissant le trajet jusqu'au siège conducteur. Bien sûr, elle n'oubliait pas Ariel, mais son absence de réponse conjuguée à la montée excessives des plaintes mutaphobes émanant de la foule et des vigiles lui imposèrent de juste se BARRER avant que les choses ne finissent par dégénérer pour de bon.
Hop ! Effie se glissa donc dans la voiture avant de démarrer au quart de tour (enfin, le quart de tour d'une Prius, ce qui équivaut davantage à un demi-tour de sa propre mustang) et de pousser un court coup de klaxon pour inciter ses compagnons de voyage à se magner l'arrière-train à embarquer. C'est qu'on n'avait pas toute la nuit devant nous, voyez-vous.
Ah, vivement une bonne clope quand même...

_________________


- Bad, motherfucker -
> Effie's in da place <
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefacultychronicles.over-blog.com/
Audrey Jensen
Mutant de classe 5
Mutant de classe 5
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 22/05/2013
Age du perso : 33 ans d'expériences / 1 an dans ce corps
Humeur du perso : Passionnée

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Ven 19 Juil - 2:55

Si Sean et Effie ne s'étaient pas laissé distraire et semblaient même s'amuser de l'interpellation des agents de sécurités, il n'en était pas de même pour la "trentenaire".  Qu'ils le veuillent ou non, mademoiselle Jensen, de son vivant, avait toujours été très calme et respectueuse envers les codes de conduites.  Il était donc normal que ce genre d'attention ne lui plaise pas!  Enfin, affichant une mine plus inquiète qu'autre chose, Audrey accorda aux deux jeunes gens un coup d’œil et n'hésita pas plus longtemps quant à la marche à suivre.

Lianes devant, formant ainsi un joyeux et manœuvrable couloir malgré la foule (vraiment, il faudrait qu'elle se rappelle de s'auto-remercier pour cette idée de mutation!) particulièrement hétérogène.  N'ayant certainement pas les muscles d'Effie (qu'elle se devait toujours de perfectionner d'ailleurs), elle eut l'occasion de voir la cadette/aînée, dépendamment du point de vu, prendre possession de son véhicule version Hollywood.  Elle ne pu d'ailleurs s'empêcher de sourire - malgré la situation peu plaisante à son avis - face à ce petit moment tout bonnement "Effiesque".  Sans doute était-ce ce petit côté irréaliste qui la poussa à faire travailler ses mollets d'avantage et à se manier le train afin d'atteindre elle aussi la Prius.

Audrey se poussa donc au fond de la banquette, à l'arrière, lianes pendantes encore à ses côtés de manière particulièrement désordonnée.  Je vous assure, c'est aussi confortable que d'être avachie, même si ce n'était certainement pas elle qui penserait à ce détail maintenant!  Le cœur cloné de la chercheuse battait à 10 000 rpm (voyez maintenant les effets d'une trop grande utilisation des centrifugeuses...) et n'attendait plus que le démarrage en trombe de la blondinette.

Oh que c'était plus simple le travail de technicien!  Néanmoins, nul doute que ce petit excès d'adrénaline lui manquerait à un certain point par la suite.  Quoiqu'il était encore un peu trop tôt pour dire ça...

_________________


~"Life's giving you a chance, just take it."~

Chercheuse en desing génétique et
Technicienne pour Echelon à temps partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/05/2013

MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   Mar 23 Juil - 9:46

Alors que votre petit trio réussit à prendre la fuite au volant de votre Prius un peu abimée, les agents de police laissent tomber la poursuite et préfèrent s'occuper à embarquer les trois méchants et de soigner les blessés.
Les passants blessés essaieront peut-être de vous imputer la faute des blessures causées par les brigands maladroits, mais ce n'est pas le cas de la police.
Si vous aviez obtempérer plutôt que de fuir, vous auriez compris que leur but n'était pas de vous arrêter mais bien, d'abord de vous remercier pour votre aide, ensuite de vous questionner sur le pourquoi de vos actions.

Ensuite, ils virent le brigand au crâne défoncé. Même en self-défense, un mort reste un mort. La responsable aura été dénoncée par les passants et des conséquences risquent d’apparaître pour elle.

Quoiqu'il en soit, puisque les agents de sécurité ont pu voir les uniformes de Effie et Audrey, un appel aura été passé à Hamilton qui risque de vous en reparler par la suite.

Votre retour à l'Institut se fait sans encombre.
Sean peut rejoindre l'Institut, Audrey retourner à son labo et Effie aura sans doute des choses à dire à son chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New York - Gare du Grand Central Terminal   

Revenir en haut Aller en bas
 
New York - Gare du Grand Central Terminal
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Assiette Grand Central hotel - Sherbrooke
» Book Departement 56
» Mary Higgins Clark.
» Le plus grand terminal à conteneurs des USA pour Maersk
» Ecureuil de central parc !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DNA - Evolution :: Reste du monde :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: