AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1er contact avec le monde du travail

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley O'Meara
Mutant de classe 2
Mutant de classe 2
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2013
Pouvoir du perso : Absortion de la lumière
Humeur du perso : Amicale

MessageSujet: 1er contact avec le monde du travail   Mer 12 Juin - 22:31

C'était encore une chaude journée qui s'annonçait ce matin là. Pour un mois de juin, le thermomètre allait une nouvelle fois friser avec les 30°C, et un ciel bleu plutôt bien dégagé. C'était vraiment agréable d'avoir un tel temps pour un début d'été. La seule chose qui fut pour le moins déplaisante, ce trouva être le bruit du radio réveille qui trônait non loin de là, sur la table de chevet. Celui-ci  venait de s'allumer affichant par intermittence "9:00am", tout en déversant dans la chambre, un flot continu d'inepties matinales, que deux gus braillaient, et dont la somme de leur QI cumulé devait à peine dépasser la température intérieur un frigo ménagé.
 
Une main sortie doucement de dessous la couette, laquelle recouvrait le corps d'Ashley, et se dirigea en tâtonnant, vers l'instrument de torture. Oui, même lorsque les jours devenaient plus chaud, elle adorait s'emmitoufler dans son édredon. Elle était comme ça.
La main trouva enfin le bouton "off", et coupa le son de l'infernal appareil. Une minute plus tard, la petite blonde se redressa lentement et se leva enfin tout en s'étirant. Aujourd'hui allait être une première journée sur son futur lieu de travail. Ashley avait rendez-vous en milieu de matinée à l'Institute of Genetic Sciences (IGS pour les intimes) ou elle devrait rencontrer la dirigeante de l'établissement et régler les derniers préparatifs pour sa future prise de fonction.
La demoiselle s'était mise à rêver debout, en imaginant ce que pourrait bien être ses cours. Elle réintégra subitement son corps en apercevant le réveille qui affichait "9:32am". Elle s'affola, car il ne lui restait plus que 58 minutes, pour se préparer et arriver à l'heure !
 
La jeune mutante jouissait d'une chambre individuelle au sein des logement de la D.N.A.
Rien de très spacieux certes, mais pour elle, c'était plus que suffisant. Un lit, une table, une étagère remplie de quelques bouquins, une armoire encastrée avec double portes coulissantes. Le coin douche était séparé de la pièce de vie par un paravent qu'elle avait acheter elle même. Voilà "en gros", ce qui composait ses 20m² de surface habitable.
 
Une fois lavé et essuyé, Ashley s'habilla dans un style assez simple, mais qui restait correcte selon ses propres critères. Un jeans un peu moulant dans les ton bleu clair, un débardeur noir à fine bretelle et une paire de sandale légère dans les mêmes tons, composeraient ainsi sa tenue du jour. Elle acheva de se préparer devant son miroir. Puis, elle se dirigea la porte de sa chambre, attrapant au passage sa "sacoche -porte document", préparé la veille, qu'elle passa en bandoulière, et sortie dans le couloir avant se prendre la direction de l'IGS.
 
La mutante, qui marchait d'un pas rapide, jeta rapidement un œil sur son téléphone portable. Pas message, pas d'appel en absence, et il était 10:17am. Tout allait pour le mieux, elle était dans les temps.
Ashley arriva rapidement devant la bâtisse de l'IGS, et entra dans le hall. Par chance, elle avait déjà repéré les lieux quelques jours plus tôt. Seulement deux jeunes personnes trainaient ici. Le reste de la population devait soit être en cours, soit ne plus avoir cours. N'y une n'y deux, la demoiselle monta à l'étage en prenant les escaliers, puis suivant les panneaux indicateurs, elle se dirigea vers le bureau de la directrice. Une fois devant la porte, elle regarda une dernière fois l'heure. Elle avait 2 minutes d'avance.
 
*juste dans les temps* songea t'elle en soufflant. La prochaine fois, elle éviterait de rêvasser bêtement.
 
Levant sa main, elle toqua la porte deux fois, avant qu'une voix féminine mais plutôt froide et autoritaire ne lui réponde qu'elle pouvait entrée. Ashley empoigna doucement la poignée de la porte, tourna celle-ci, et pénétra dans l'antre de la terreur (enfin, dans le bureau de la directrice quoi) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Leung
Directrice des études
Directrice des études
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 21/05/2013
Age du perso : 34 ans
Pouvoir du perso : Inihibitrice de pouvoirs
Humeur du perso : Glaciale

MessageSujet: Re: 1er contact avec le monde du travail   Jeu 13 Juin - 0:22

L'antre de la terreur, c'était un surnom plutôt réaliste pour qualifier l'endroit où se tapissait la créature la plus redoutée de l'IGS, celle dont un battement de cil a la réputation d'instaurer le silence partout où elle passe. Le moment était donc venu de savoir si miss Leung était une personne de demi-mesures, et donc si elle épargnerait la première prof' de son autorité légendaire. Les paris étaient donc ouverts pour savoir si la jeune Ashley survivrait à sa rencontre avec le monolithe vivant.

En apercevant sa visiteuse, Cameron, installée derrière son bureau, fit un signe de main signifiant "merci de venir vous asseoir en attendant que je termine cet entretien téléphonique". Oui, mademoiselle Leung était en effet l'oreille au combiné, et la conversation qu'elle était en train d'avoir semblait relativement houleuse, juste assez pour mettre l'ambiance :
"Sauf votre respect, monsieur, vos problèmes ne regardent que vous. Croyez bien que de ce côté-là, je suis assez bien servie par ma fonction, merci bien... Eh bien ce n'est pas mon pro... Non... Non, monsieur, pas du tout... Je ne... Bon, veuillez cesser de me couper la parole, ou je raccroche."
Mademoiselle Leung indiqua une autre fois l'un des fauteuils devant elle d'un index, en dévisageant la nouvelle venue. De l'autre côté dudit doigt, sa main était fermée sur un stylo Mont-Blanc dont elle martelait le bouton faisant sortir la pointe.
"Ok, alors écoutez-moi bien, monsieur Lewis, ce que vous et vos collègues fabriquez exactement dans vos laboratoires ne m'intéresse pas, et c'est un doux euphémisme. Fabriquez autant de clones que vous voulez, de quelque nature que ce soit, ça m'est bien égal. Je dirais même plus : je m'en chaud comme de savoir le temps qu'il fait dans l’Ouzbékistan septentrional, voyez-vous. Mais que ça soit la dernière fois, la dernière, vous m'entendez, qu'un de vos prototypes à moitié bâclé ne soit inscrit à l'Institut alors même qu'il ne sait pas utiliser de toilettes ou manger avec une fourchette, j'espère que vous m'avez bien compris ? Renvoyez-moi le même genre de clone une fois, une seule, et je vous l'expédie sur la lune d'un bon coup de pied au cul, si vous me passez l'expression. C'est ça... Bonjour chez vous."
La jeune femme raccrocha un rien sèchement avant de déposer le mince combiné sur son bureau. Le temps de soupirer longuement, et elle reporta son attention sur Ashley. Autant dire qu'elle n'était pas dans les meilleures dispositions qui soit, notre bonne vieille mémère Leung.
"Bon," commença-t-elle en jetant un œil sur son agenda pour savoir qui était le visiteur, et l'objet de sa visite "Mademoiselle O'Meara, venant préparer sa prise de fonction débutant officiellement cet après-midi." Elle jeta ensuite un très court regard, légèrement hautain, sur la jeune fille avant de sortir une fine liasse de papiers de l'un de ses tiroirs. Liasse qu'elle parcourut rapidement avant la déposer devant Ashley.
"Voila la liste de vos futurs élèves, actuellement au nombre de deux. Vous trouverez également tous les détails les concernant : pouvoirs, aptitudes, effets secondaires connus, évaluations psychologiques, régime alimentaire, orientations sexuelles et j'en passe." Le ton était celui de l'ironie, pour la fin de cette réplique, puisqu'évidemment, les dernières informations n'étaient pas portées aux dossiers des étudiants. Par sur ceux-là, du moins.
Cameron s'adossa ensuite à son dossier, et prolongea son inspection visuelle de la nouvelle prof' des énergènes. Il n'y avait pas besoin d'être un sorcier vaudou pour deviner que la jeune femme avait une certaine défiance envers les clones; déjà, la conversation téléphonique avait donné un bon indice sur la question, et puis maintenant, elle reluquait quand même beaucoup Ashley, et pas forcément de la façon la plus bienveillante qui soit. Certes, on parlait bien de Cameron Leung, la femme réputée pour avoir un cœur de pierre et autant d'émotions qu'un ficus solitaire, ce qui rendait un peu moins évidente sa supposée aversion pour les "répliqués".
"De vous à moi," reprit-elle après un instant "je ne suis pas certaine qu'une clone puisse faire une meilleure enseignante qu'un être naturellement fécondé. Ce poste requiert un bagage évident, et un sens inné de l'autorité, sans laquelle vous pourriez rapidement être débordée."
L'évidence même, c'était clair. Tout le monde était à la même enseigne sur ces deux points, après tout.
"Néanmoins, puisqu'on vous juge digne de confiance, je réserverai mon jugement pour vos résultats, que je ne manquerai pas d'étudier avec l'attention qui s'impose. Faites-moi mentir, et je réviserai peut-être mon opinion sur la question."
Le ton était donc donné : si Ashley faisait une bonne prof' et obtenait de bons taux de réussite aux examens de la part de ses élèves, elle gagnerait des points aux yeux de la directrice des études, qui la considèrerait alors peut-être avec un peu plus de "douceur". Du moins, ce serait une bonne façon de légitimer la présence de cette petit clone blondinette à ce poste qui aurait fait rêver plus d'un humain. Autant dire que le défi était tout de même costaud pour de si frêles épaules. Mais peut-être était-ce là le prix à payer pour avoir le droit de mener une vie un peu moins tristounette que le commun des clones de DNA, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley O'Meara
Mutant de classe 2
Mutant de classe 2
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2013
Pouvoir du perso : Absortion de la lumière
Humeur du perso : Amicale

MessageSujet: Re: 1er contact avec le monde du travail   Ven 14 Juin - 22:57

Cet entretien démarrait plutôt sur fort si l'on peut dire. Assise dans l'un des fauteuils trônant devant le bureau de Mademoiselle Leung, Ashley écouta avec attention les propos de son interlocutrice dénigrant ouvertement les clones. Quel que soit la durée de ce rendez-vous, cela risquait de lui paraitre interminable.
 
*Ca commence bien. Ca ne fait pas 5 minutes que je suis ici, et j'ai déjà l''impression de me faire enguirlander * songea la jeune mutante. Il est vrai que vu sous son angle, elle partait déjà avec un handicape, pour ne pas dire un cheval boiteux. La demoiselle se sentait un peu oppresser, face à la directrice. Nul doute que l'attitude de cette dernière y jouait un rôle prépondérant. Froide et hautaine, ajouter à la décoration relativement minimaliste de la pièce, rien ne jouait pour que l'on se sente l'aise dans ce lieu. Des étagères remplient de classeurs rangés par ordre alphabétique, étaient disposés le long des murs. Derrière la directrice, on pouvait apercevoir une grande fenêtre donnant sur le feuillage de quelques arbres. Pour finir, pas moins de cinq diplômes étaient encadrés et fixés aux murs, indiquant par la même, le pédigrée de la personne se trouvant assise derrière le grand bureau.
 
Ashley attrapa d'une main, les quelques feuilles posées devant elle, et survola rapidement les documents. Son regard se releva en direction de Mademoiselle Leung, et ses lèvres s'entrouvrirent enfin, laissant échapper une voix à l'image de son physique, c'est à dire plutôt douce avec un brin d'imitation au fond de la gorge.
"Je suppose qu'il est possible que d'autres élèves rejoignent mes cours, durant l'année scolaire ?" demanda t'elle. Il paraissait logique pour la petite blonde, que si d’autres mutants énergènes arrivaient en cours d’année dans l’établissement, ceux-ci seraient intégré à sa classe, néanmoins elle préférait s’en assurer en posant la question, des fois que …
"J'essaierais dans tous les cas, de faire de mon mieux pour répondre à l'ensemble vos exigences" ajouta t’elle d’un ton plus affirmé.
" Je ferais ce qu’il faut pour les aider, et pour leur apprendre à canaliser leurs capacités ". Elle disait cela, mais Ashley savait bien que la tache serait plus ardue qu’elle ne l’imaginait. Elle-même avait déjà parfois du mal à concentrer ses propres facultés, alors pour ce qui allait être de guider ses étudiants, cela serait un vrai défi pour la mutante. D’ailleurs vu les fiches que possédait la directrice sur les élèves, elle devait sûrement en posséder sur le compte de la demoiselle, chose qui ne jouais pas forcement en sa faveur.
 
Avec un ton aussi naturel que possible, bien qu’il soit difficile de rester naturel en face d’une personne aussi peu chaleureuse, la jeune femme lui demanda également : " Serait il possible d’avoir un emploi du temps, je suppose quand tant qu’établissement scolaire, les professeurs et les étudiants doivent en avoir un ? " Elle marqua une courte pause avant de reprendre : "Et, y a-t-il d’autres choses que je devrais savoir ? Sur l’établissement ? Le personnel ? Ou autre ? ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Leung
Directrice des études
Directrice des études
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 21/05/2013
Age du perso : 34 ans
Pouvoir du perso : Inihibitrice de pouvoirs
Humeur du perso : Glaciale

MessageSujet: Re: 1er contact avec le monde du travail   Lun 17 Juin - 2:21

Cameron continua à scruter tel un aigle son interlocutrice, qui avait en cet instant tout l'air d'une proie potentielle; mais pas dans le sens que vous pouvez imaginer. Ashley faisant figure de jeune personne plutôt introvertie, il y avait fort à parier qu'elle n'aurait pas le caractère adéquat pour rentrer dans le lard de la directrice des études, du moins à l'avis de la concernée; ce qui la rendait d'autant plus hautaine - si si, c'est possible.
"Bien entendu, l'IGS reçoit des inscriptions à tout moment," déclama-t-elle avec raideur, comme si ce fut l'évidence même "et nous n'avons pas les moyens d'embaucher un nombre infini de professeurs, vous vous doutez bien."
Vu la façon dont cela avait été dit, ça sonnait presque comme "si t'avais un peu réfléchi avant de demander des inepties, ma pauvre...". Evidemment, Ashley avait bien raison de poser des questions, même d'aussi banales, si elle avait des doutes, mais miss Leung prenait cela pour un début d'incompétence, ce qui n'avait rien d'étonnant vu le caractère de la dame.
"Enfin... Apprenez déjà à ne pas vous faire marcher sur les pieds, ce sera déjà pas mal. J'aimerai assez ne pas avoir à faire la morale à des étudiants énergènes indisciplinés, voyez-vous."
En clair : mademoiselle Leung n'avait pas vocation à aider Ashley à canaliser ses élèves; bien sûr, il arrive toujours qu'on tombe sur un cas particulièrement difficile, mais en dehors de ça, la directrice ne comptait pas s'encombrer avec ça plus que de raison.
"Si le secrétariat ne vous a pas envoyé votre planning par mail, vous irez en demander une copie papier en sortant." Traduction : elle n'est pas secrétaire, et n'a visiblement pas envie de commencer à le devenir. "Du reste, vous êtes sensée savoir tout ce qu'il y a à connaître concernant l'IGS, et si ce n'est pas le cas, cela veut dire que vos "parents" ont mal fait leur travail. Dans ce cas, vous irez également demander un dossier de présentation de l'Institut au secrétariat des études, en sortant."
Un vrai charme, pas vrai ? On aurait dit que son pouvoir, c'était de mettre des baffes par ses paroles. Surtout avec le ton glacial et sec comme un hiver sibérien, l'absence totale de sourire ou même de simple grimace s'en approchant, bref... Cette femme est un iceberg, peut-être exactement le même qui a fait couler le Titanic à une époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley O'Meara
Mutant de classe 2
Mutant de classe 2
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2013
Pouvoir du perso : Absortion de la lumière
Humeur du perso : Amicale

MessageSujet: Re: 1er contact avec le monde du travail   Mer 19 Juin - 18:12

'Aimable comme une porte de prison', Ashley venait de saisir toute la portée de cette expression. La femme qui se tenait devant elle en était la parfaite représentation. A la vue des quelques réponses qu'elle lui avait rendu, la jeune mutante énergène en avait déduit qu'elle ne devrait attendre aucune aide de sa part. C'était presque certain. Ne comprenant pas le comportement de Mademoiselle Leung, Ashley se mit à cogité sur les raisons qui pouvaient pousser une personne à se comporter de la sorte. Avait-elle prit cette fonction de directrice de l'institut par obligation? Par dépit ? Ou bien sa raison était elle tout autre ? La demoiselle avait beau scruter en silence son interlocutrice, mais elle ne parvenait pas à cerner le personnage.
 
La jeune O'Meara avait l'impression que l'ensemble des sujets de discussions étaient clos. Elle ne voyait aucune ouverture, pour relancer la conversation. Aussi, elle sortie de son sac, une chemise cartonnée dans laquelle elle rangea les quelques documents qu'on venait de lui fournir. Puis, conservant cette même chemise à la main, la demoiselle se leva sans dire un mot, et s'éloigna du bureau en direction de la porte. Une fois devant celle-ci, elle s'arrêta et attrapant la poignée, elle annonça d'un ton plus ferme : "Vous avez raison, vraiment ! Oui, je ne suis qu'une clone.  Une 'copie' de quelqu'un d'autre. Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis, mais je vie et je compose avec !"
 
Ashley marqua une courte pause avant de reprendre : "Au risque de vous paraitre effrontée, voir mal polie, il faudra un jour que vous m'expliquiez pourquoi vous avez choisi d'exercer une t'elle fonction, si vous n'y prenez aucun plaisir ?" lui lança t'elle. Elle n'espérait pas de réponse. La question était même plutôt d'ordre oratoire, histoire de marquer le coup et de prouver par la même qu'elle pouvait faire mouche. Elle n'espérait pas non plus déstabiliser cette dernière, mais simplement lui montrer qu'elle avait aussi du répondant s'il le fallait.
La mutante ouvrit la porte et se retourna, avant d'ajouter : "sur ce, je vous souhaite une bonne journée".
Elle passa le pas de la porte et referma celle-ci.
 
La demoiselle s'adossa contre le mur situé sur sa gauche, avant de soupirer longuement tout en songeant : *Ok, on m'avait prévenu, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Celle-là , moins je la verrais, mieux je m'en porterais*.
Elle resta quelque instant dans cette position pour faire le point de ce qu'il était ressorti de son entretien. Hélas, le bilan fut vite dressé, il n'y avait pas grand chose à en dire, si ce n'est, qu'elle devait récupérer quelques informations complémentaires au secrétariat. Ashley se redressa et s'étira brièvement. Bon, il ne fallait pas trop trainer non plus. Son premier cours aurait lieu cet après midi, et il lui restait encore pas mal de chose à faire à mettre au point, pour ne pas être prise au dépourvu . Mais nul doute que cette journée resterait mémorable pour la jeune enseignante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er contact avec le monde du travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
1er contact avec le monde du travail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment entrer en contact avec le petit peuple en 13 leçons
» [AIDE][DESIRE] lier un contact avec compte facebook
» je cherche à entrer en contact avec silas
» [AIDE] Probleme avec application Contact
» [AIDE] Sauvegarde contacts avec liens Facebook pour facebook tab

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DNA - Evolution :: DNA - Institute of Genetic Sciences :: Etages :: Direction des études-
Sauter vers: